Pyjama party dans l’étable ?

Vous l’aurez compris si vous avez lu ne serait-ce que le début de l’article précédent, j’ai des critères assez spécifiques par rapport aux « livres de Noël ». Si la présence du Père Noël n’est pas vraiment souhaitée, ou alors très légèrement, en filigrane, sous forme d’évocation ou à travers une astuce particulièrement bien pensée, il y a des incontournables : la magie de Noël, son esprit ou la Nativité, qui est tout de même au cœur de cet événement, ne l’oublions pas. Pas facile d’ailleurs de trouver ces dernières années des livres qui abordent Noël à travers ce prisme-ci, la Reine-Mère Noël, à savoir ma maman, pourrait en témoigner.

Mais dans notre bibliothèque, il y a un petit livre fantastique, drôle, particulièrement bien pensé, qui raconte ce qui s’est passé cette nuit-là. Je l’ai reçu quand j’avais 6 ans, c’est encore écrit sur la première page, et près de 24 ans plus tard, je ne m’en lasse pas. Mon neveu et mes nièces l’ont beaucoup apprécié et Clément, qui l’a découvert cette année, paraît également convaincu…

La folle nuit du petit JésusLa folle nuit du petit JésusLa folle nuit du petit Jésus

L’histoire ? Un aubergiste qui adore dormir est perturbé dans son sommeil par un couple qui vient frapper à sa porte, puis par des bergers, puis par des rois-mages, puis par une lumière, des chants, etc. Trop, c’est trop, il décide d’aller dire une bonne fois pour toutes à ses « locataires » ce qu’il pense de ce tintamarre. Mais on dirait bien, qu’un autre visiteur a pointé le bout de son nez, en toute discrétion, cette nuit-là…20171206_102638

Mon avis ? Rien de tel que le comique de répétition pour amuser les petits et les grands. Notre aubergiste passe donc son temps à se lever, à aller voir ce qui se passe, à se recoucher, etc. Et surtout à râler ! C’est un livre très plaisant à raconter car on peut y mettre beaucoup d’intonations… sans se lasser. Et petit à petit, le lecteur découvre mine de rien les différents personnages qui gravitent autour de la naissance de Jésus, ce qui est à mon sens vraiment une bonne idée. Années après années, je trouve toujours ce livre aussi amusant. La folle nuit du petit Jésus

Pour qui ? Il me semble avoir essayé de le montrer à Clément l’an passé quand il avait 2 ans 1/2, mais il était vraiment trop petit. À 3 ans 1/2, il comprend l’histoire, l’anticipe et la trouve amusante. Je pense donc que c’est le bon âge !

Mon seul regret est que le tirage de ce livre est épuisé, il faut donc le guetter d’occasion sur certains sites ou en brocantes !

La folle nuit du petit Jésus / Nicholas Allan / 32 / Pastel-École des Loisirs / Parution août 1991

Un commentaire ? Papotons un petit peu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s