Quand papi s’en va…

Lors de notre dernière virée à la bibliothèque, Clément a comme à son habitude pris les premiers livres qui lui tombaient sous la main. J’ai réussi à lui en faire reposer certains qui n’étaient clairement pas adaptés à son âge, mais il était fermement décidé à conserver l’un d’eux. Il faut dire qu’il avait un titre riche en promesses : Capitaine Papy. Un vaste programme qui ne m’enchantait a priori pas plus que ça mais qui in fine m’a conquise !

Capitaine PapyCapitaine Papy - intérieur

L’histoire ? Tim rend visite à son grand-père, lequel l’invite à monter au grenier. Là-haut, derrière un rideau, se cache une porte qui mène à un bateau. Capitaine Papy prend la barre et emmène Tim à la découverte d’une île incroyable, où se côtoient de nombreux animaux et où il fait vraiment bon vivre. D’ailleurs, c’est décidé, le grand-père de Tim ne rentrera pas avec lui, mais reste dans ce paradis.

Capitaine Papy - intérieurTim reprend la barre, parvient à rentrer chez lui même si c’est difficile sans son papi et retourne le lendemain dans la maison de son grand-père. Qui n’est plus là. Heureusement, restent un message et des souvenirs.Capitaine Papy -intérieur

Mon avis ? Vous l’aurez compris en lisant le résumé, ce livre aborde le sujet de la disparition des êtres chers, ce que Clément n’a évidemment pas compris, car il est encore un peu jeune. Pour lui, le grand-père reste en vacances sur l’île, mais Tim le reverra bien un jour. D’ailleurs, c’est un peu bizarre ce bateau au milieu des maisons. C’est la première fois que je rencontre la thématique de la mort dans un livre pour enfants, et j’ai trouvé que Capitaine Papy prenait un angle très intéressant, très doux… et très émouvant aussi pour la madeleine que je suis. C’est un beau livre, empreint de poésie.

Pour qui ? Les plus jeunes, de l’âge de Clément par exemple, ne verront dans ce livre que l’aventure extraordinaire que vit Tim avec son grand-père. Les plus grands, vers 6 ans je pense, comprendront sans doute d’avantage, avec l’aide du lecteur adulte ou plus âgé, que le grand-père ne reviendra jamais et qu’il est décédé.

Capitaine Papy / Benji Davies / 40 pages / Milan Jeunesse / Parution septembre 2015 / 11,90 €

 

Un commentaire ? Papotons un petit peu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s